AS COZES : site officiel du club de foot de COZES - footeo

PRESSE DH

12 octobre 2009 - 10:00

FOOTBALL DIVISION HONNEUR (5E JOURNÉE), BUXEROLLES - ROYAN-VAUX. Les Maritimes n'ont pas tremblé

Un succès pour une bonne bouffée d'air

Les espoirs des joueurs de Buxerolles, nés de leur bonne performance en terres ligugéennes, furent anéantis dans la foulée par une équipe royannaise complète dans toutes ses lignes et opportuniste au possible. La première période pouvait pourtant laisser présager une issue moins sereine pour les Maritimes.

Car Guillard et ses coéquipiers firent même un peu mieux que soutenir la comparaison malgré trois corners concédés d'entrée. Et si Chevalier se signalait déjà par une frappe trop croisée (6e), le gardien Bongoura dut repousser du pied un coup franc d'El Brahmi (36e).

À dix contre dix

L'ouverture du score par Brimaud, cinq minutes avant le repos, hypothéquait tout de même déjà les chances locales compte tenu de la solidité du concurrent. En pressant plus haut dès la reprise des hostilités, l'ES Buxerolles entendait inverser le cours du destin. Peine perdue. Et Chevalier, profitant d'une position de hors-jeu du passeur, corsa l'addition. Sabourin, coupable d'avoir fauché El Brahmi, plaça sa formation en situation d'infériorité numérique.

L'équilibre dans ce domaine fut rétabli presque immédiatement, Damas se trouvant contraint de rejoindre les vestiaires pour avoir sévèrement maltraité Bondon. « À 11 contre 10, on ne doit jamais s'énerver sur un truc comme ça », fulminait Jean-Luc Charrier. Le sort de la rencontre n'en fut toutefois pas changé. D'autant que dans les secondes suivantes, Chevalier enfonça le clou d'une frappe au ras du sol. Chopin eut beau se démener aux avant-postes, rien n'y fit. Car Chevalier se montra impitoyable jusqu'au bout. Grâce à ce succès, Royan se rapproche de la tête du classement.

 

FOOTBALL DIVISION HONNEUR (5E JOURNÉE), ANGOULÊME - LALEU LA ROCHELLE. Les Maritimes n'ont pas su profiter de leur supériorité numérique. Dommage

Ils gâchent une occasion en or

Laleu a eu des opportunités. Mais pas le réalisme (photo t. kluba)

A égalité de points avant cette rencontre, Angoumoisins et Rochelais pouvaient se départager. Comme l'an passé, l'opposition s'est conclue sur un score nul et vierge lors d'un match où l'acteur principal aura été l'arbitre.

En effet, la physionomie du match a été chamboulée à la 25e minute lorsque Girard écope d'un carton rouge pour avoir illicitement arrêté Auboyer. La sanction est immédiate, Angoulême doit poursuivre la partie à dix. Mais, comme l'avoue le coach rochelais Ivan Rabar, l'expulsion n'aura pas facilité la tâche de ses joueurs : « On n'a pas vu de différence après l'exclusion car les Angoumoisins se sont bien battus. Nous, on n'a pas été dans le ton durant tout le match. »

Les Angoumoisins satisfaits

Le son de cloche est tout autre côté charentais. Être réduit à 10 et faire jeu égal avec La Rochelle est une grande satisfaction après les deux derniers revers subis à l'extérieur. « Étant en infériorité numérique, on accueille ce nul avec grande satisfaction. C'est ce genre de match qui forge une équipe. Il a fallu faire appel à de la solidarité et à une débauche d'énergie telle que tout le monde s'est battu », lance l'adjoint d'Eydelie, Gilles Crapoulet.

Cette attaque maritime, qui est restée muette samedi, n'aidera donc pas les Maritimes à résoudre leurs problèmes offensifs. Dommage, car les Angoumoisins ont la pire défense du championnat.

Samedi soir, le match commençait pourtant fort pour Angoulême suite à un coup franc de M'Balla. Renoux sortait la parade et Kosmalski reprenait juste au-dessus (14e). Les Charentais commençaient à poser leur jeu quand est intervenu le tournant du match. Auboyer, qui s'échappait en direction du but, s'est écroulé devant Girard. L'arbitre voyait alors rouge et expulsait le défenseur angoumoisin. Mais Laleu n'a pas saisi l'aubaine et n'est pas parvenu à inquiéter les locaux.

Malgré tout, juste avant la pause, l'ancien de Fontenay, Landry, récupérait un ballon mal dégagé par Angoulême... mais il voyait sa frappe arrêtée par Tortes (41e).

Laleu, près d'ouvrir le score

En début de seconde période, Laleu appuyait sur l'accélérateur. Coup sur coup, les Maritimes étaient très près d'ouvrir le score. Par Brodu, d'abord, qui s'échappait côté droit mais perdait son duel face à Tortes (48e). Puis, sur un coup franc bien tiré par Onesats, par Landry, lequel plaçait sa tête juste au-dessus (51e).

Laleu avait alors laissé passer sa chance et subissait les assauts angoumoisins en fin de rencontre. Des attaques mal conclues à cause de « la débauche d'efforts consentis à cause de l'expulsion », dixit Crapoulet. C'est ainsi que le coup franc de Desvergnes passait à côté (72e), et que le tir de Bourgois n'était pas cadré (89e). Auboyer avait enfin la balle de match entre les pieds, mais loupait son face-à-face contre Tortes (90e+4). Pour Laleu, il s'agira d'appuyer un peu plus sur l'accélérateur lors de la prochaine journée, contre Chauray.

CHAURAY – BRIVE : 1-1 Florent Hinschberger, en égalisant en fin de match,
a donné un nul logique à son équipe.

En cas de victoire, les Brivistes pouvaient prendre la place de leader de ce championnat. Dès le début de la rencontre, on sent les Brivistes concernés et maitres de leur sujet face à une équipe de Chauray qui n'arrive pas à produire son jeu. Les contacts se multiplient et sont très durs, chaque équipe veut s'imposer. Mais ce sont les visiteurs qui entament le mieux ce match avec plusieurs frappes de leur attaquant, Belfoul. Chauray essaie et procède en contres, sans pour autant inquiéter le gardien adverse. Dès la reprise, Brive impose son jeu et on sent la défense chauraisienne au bord de la rupture. Premier avertissement pour Chauray quand Belfoul, suite à un beau mouvement, envoie une frappe enroulée sur le poteau de Bodin (67e). Mais à la 75e minute, le défenseur central briviste, Christy, monté en attaque suite à un coup franc, place une tête qui lobe le gardien chauraisien et le ballon finit sa course dans les filets. Suite à ce but, Chauray se réveille et pousse Brive à défendre.
Sur un corner de Brec, Motard reprend au premier poteau, le ballon arrive dans les pieds de Hinschberger qui égalise d'une frappe pleine d'opportunisme (86e). L'entraineur briviste sort, de cette rencontre, déçu. «On a eu cinq occasions qu'on n' arrive pas à mettre au fond, on frappe une fois sur le poteau, je ne peux être que déçu. »De son côté, l'entraineur chauraisien, Denis Lhuillier, est fier de ses joueurs et est content de ce résultat face à un favori de cette poule. « Ce match nul est un très bon résultat pour nous face à une très belle équipe de Brive, qui pour moi aujourd'hui est meilleure que Limoges contre laquelle nous avions perdu. Ce score est important, on prend deux bons points. On retrouve des valeurs mentales, ce qui fait la force de l'équipe. Mais je tiens surtout à féliciter mes joueurs pour leur courage.» Ce match nul devrait encourager les Chauraisiens à continuer sur cette voie, car ils peuvent être satisfaits de ce résultat face à une équipe de Brive, forte et dominatrice.

 

FOOTBALL DH (6E JOURNÉE), ACFC - RUPPELA. Réduite à 10 pendant une heure, l'équipe angoumoisine arrache le nul et conserve son but inviolé

Angoulême stoppe enfin l'hémorragie

Les hommes du capitaine Dumontet n'ont toujours pas encaissé le moindre but à Lebon. (ph. t. kluba)

À égalité de points avant cette rencontre, Angoumoisins et Rochelais pouvaient se départager. Comme l'an passé, l'opposition s'est conclue sur un score nul et vierge lors d'un match où l'acteur principal aura été l'arbitre.

En effet, la physionomie du match a été chamboulée à la 25e lorsque Girard écope d'un carton rouge pour avoir illicitement arrêté Auboyer. La sanction est immédiate, Angoulême doit poursuivre la partie à dix. Mais comme l'avoue le coach rochelais Ivan Rabar, l'expulsion n'aura pas facilité la tâche de ses joueurs : « On n'a pas vu de différence après l'exclusion car les Angoumoisins se sont bien battus. Nous, on n'a pas été dans le ton durant tout le match. »

Appel à la solidarité

Le son de cloche est tout autre coté charentais. Être réduit à 10 et faire jeu égal avec La Rochelle est une grande satisfaction après les deux derniers revers subis à l'extérieur. « Étant en infériorité numérique, on accueille ce nul avec grande satisfaction. C'est ce genre de match qui forge une équipe. Il a fallu faire appel à de la solidarité et à une débauche d'énergie telle que tout le monde s'est battu » lance l'adjoint d'Eydelie, Gilles Crapoulet.

Ce match permettait également de voir le retour de Xavier Kosmalski. Pour sa première, « le policier », en référence au Lyonnais Cris, aura su stabiliser la défense charentaise par son expérience et sa maîtrise du placement. C'était aussi l'occasion de retrouver Magniet et Onestas, les deux transfuges maritimes de l'intersaison. Si le premier n'a pas joué, le deuxième aura été assez discret à l'image de l'attaque de Laleu.

Une attaque justement muette samedi ce qui ne résout pas les problèmes offensifs des Maritimes. Avec 5 buts marqués en autant de rencontres, Laleu marque peu. Quant aux Angoumoisins, pire défense du championnat, ils ont rempli l'objectif de la soirée en n'encaissant aucun but. Une bonne base de travail sur laquelle bûcher à Feytiat.

Samedi soir, le match commençait fort pour Angoulême suite à un coup franc de M'Balla. Renoux sortait la parade et Kosmalski reprenait juste au-dessus (14e). Les Charentais commençaient à poser leur jeu quand est intervenu le tournant du match. Auboyer qui s'échappait en direction du but, s'est écroulé devant Girard. L'arbitre voyait alors rouge et expulsait le défenseur angoumoisin. Mais Laleu n'a pas saisi l'aubaine et n'est pas parvenu à inquiéter les locaux. Malgré tout, juste avant la pause, l'ancien de Fontenay Landry récupérait un ballon mal dégagé par Angoulême mais voyait sa frappe arrêtée par Tortes (41e).

Laleu, près d'ouvrir le score

En début de seconde période, Laleu appuyait sur l'accélérateur. Coup sur coup, les Maritimes étaient très près d'ouvrir le score. Par Brodu d'abord qui s'échappait coté droit mais qui perdait son duel face à Tortes (48e). Puis sur un coup franc bien tiré par Onesats, Landry plaçait sa tête juste au dessus (51e).

Laleu a alors laissé passer sa chance et subissait les assauts angoumoisins en fin de rencontre. Des attaques mal conclues à cause de « l'ébauche d'efforts consentis à cause de l'expulsion qui nous a rendus moins lucides », analyse Crapoulet. C'est ainsi que le coup-franc de Desvergnes passait à coté (72e), et que le tir de Bourgois n'était pas cadré (89e). Auboyer, la balle de match entre les pieds, loupait son face-à-face contre Tortes, auteur d'une belle prestation (90e+4).

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 BORDEAUX STADE 51 26 14 9 3 0 42 22 0 20
2 LIMOGES FC 49 26 13 10 3 0 45 18 0 27
3 ANGLET GENETS 45 26 12 9 5 0 37 21 0 16
4 BORDEAUX GIR. F C 44 26 12 8 6 0 44 30 0 14
5 NIORT 42 26 11 9 6 0 41 25 0 16
6 ANGOULEME CHTE F.C. 40 26 11 7 8 0 39 38 0 1
7 BRESSUIRE FC 35 26 8 11 7 0 24 23 0 1
8 PAU F C 32 26 7 11 8 0 26 31 0 -5
9 AVIRON BAYONNAIS FC 30 26 7 9 10 0 27 28 0 -1
10 LA ROCHE S.Y. 26 26 5 11 10 0 29 44 0 -15
11 LEGE CAPFERRET U.S. 22 26 5 7 14 0 27 43 0 -16
12 LES HERBIERS VENDEE 20 26 3 11 12 0 28 49 0 -21
13 COZES AS 20 26 4 11 11 0 24 42 3 -18
14 MARMANDE FC 20 26 3 11 12 0 23 42 0 -19

AS COZES FOOTBALL

Bienvenue sur le site de l' AS COZES

Le club a été crée en 1920. il est composés de 3 équipes sénior : L'équipe A en CFA2, l'équipe B en 1ère division et l'équipe C en 3ème division.

Venez souvent nous rendre visite, les mises à jour seront fréquentes ! N'hésitez pas à voter sur les différents sondages et à poster des commentaires sur les articles ou sur le forum.

Clin d'oeilBONNE SAISON A TOUS !!!Clin d'oeil  

 

Retrouvez toutes les informations sur le Groupement de Jeunes Estuaire Football sur le site  http://gjestuaire.footeo.com/.

 

Pour les enfants qui joueront au Groupement de Jeunes Estuaire Football rien ne change au niveau de la délivrance des licences.

Consultez la page "Divers"->"Boutique du club"..N'hésitez pas à nous contacter par mail pour toutes commandes ou pour tous renseignements... 

 Lien utile :

office de tourisme de la ville de Cozes