AS COZES : site officiel du club de foot de COZES - footeo

interview david romo

4 novembre 2009 - 19:51

COZES. Le statut de Romo pouvait pénaliser le club, alors le coach a quitté son fauteuil. Claude Tesson, avec qui il eut des divergences l'an passé, prend le relais

Coache qui peut

Au club depuis 2006, l'entraîneur-joueur se contente désormais de son rôle de milieu offensif. (photo archives Samuel Honoré)

Les temps changent. Désormais, un match nul satisfait Cozes. C'était le cas ce week-end, après ce 1-1 obtenu contre Brive-la-Gaillarde à domicile, alors que les Maritimes menaient 1-0. Il faut dire que le club traverse une période difficile, jalonnée de blessures. Il s'agit aussi pour Cozes d'une transition, puisque David Romo retrouve exclusivement le terrain, quittant son costume d'entraîneur-joueur au profit de Claude Tesson.

« Sud Ouest ».

Vous n'êtes plus entraîneur de Cozes. Pour quelles raisons ?

David Romo. Pour être tout à fait transparent, j'étais censé couvrir le club grâce mon contrat et mon statut. Nous nous sommes aperçus récemment que ça ne serait pas le cas vu mon diplôme. Je n'avais pas un contrat de moniteur, donc le club risquait de payer des amendes et d'être puni par un retrait de points au classement.

Voilà pourquoi le club a fait appel à Claude Tesson (1)...

Oui, ils l'ont rappelé en urgence. Claude a un brevet d'État, sa venue est officielle depuis hier (dimanche, NDLR). En revenant au club, il a demandé à avoir un vrai regard sur l'équipe, ce qui est légitime.

Qu'en pensez-vous ?

J'ai eu quelques problèmes avec lui l'an passé. Le club et Claude ont émis le souhait de faire travailler un trio de coaches composé de lui, de moi et de Richard Poaty, qui est actuellement co-entraîneur. Mais j'ai refusé. Le club a entériné mon choix. Bon... on ne peut pas être toujours sur la même longueur d'onde que tout le monde.

Ne craignez-vous pas de vous retrouver très vite sur le banc en adoptant cette posture ?

C'est à lui (Claude Tesson, NDLR) qu'il faudra poser la question. Maintenant, il faut savoir faire la part des choses. Je suis un joueur comme les autres, donc on verra bien.

Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné l'an passé ? Vous ne partagiez pas la même vision du football ?

Oui, c'est très bien tourné... On dira cela. C'est pourquoi je n'ai pas voulu m'embarquer dans le coaching avec lui... et le regretter plus tard. Maintenant, Claude n'entraînera donc pas avec deux adjoints. Mais il aura un projet à proposer aux joueurs, ce qu'il fera d'ailleurs lors d'une réunion mercredi soir (demain, NDLR). Tout cela est tout à fait normal.

C'est donc une épreuve de plus pour les Cozillons, qui traversent déjà une période difficile.

Au final, ne redoutez-vous pas de vivre une saison galère ?

Nous avons une douzaine de joueurs très compétitifs. Mais jusqu'à présent, nous n'avons pas été épargnés par les blessures. Comme l'effectif est loin d'être pléthorique, ce sera effectivement compliqué. Nous avons pourtant de bons jeunes, mais à ce niveau, ils ne sont pas encore prêts.

Vous faites donc avec les moyens du bord...

Oui. Par exemple, depuis quatre matches, je dois jouer alors que je suis blessé (au talon, NDLR). La douleur, je ne vous dis pas... Mais nous n'avons pas d'autre choix. Et à Châtellerault, où nous nous sommes rendus à douze, il a fallu finir le match à neuf sur le terrain, car trois joueurs se sont blessés. C'est vraiment dommage, car les mecs jouent le jeu.

Pour un club qui visait le CFA 2 la saison dernière, cela ressemble à un grand gâchis, non ?

Là, je parle en tant que joueur : la réponse est dans la question, il me semble. Clairement, si on arrive à se maintenir cette saison, ce sera déjà très, très bien. Car il nous manque au moins deux joueurs pour tenir toute la saison : un attaquant et un milieu, même si l'idéal serait d'en avoir un de plus par ligne.

Il n'y a donc plus d'espoir ?

Le sort s'acharne sur nous. Dès le départ, on savait que ce serait dur. Malgré cela, je pense que l'on dispose d'un groupe capable de maintenir le club à ce niveau. D'autant qu'il n'y a pas, cette année, d'équipe survolant le championnat, comme Poitiers l'an passé. C'est assez homogène et tous les week-ends, on voit des résultats hallucinants.

(1) Claude Tesson, créateur du Sports études de Saintes, a également été l'entraîneur du club saintongeais et a participé l'an passé au développement de l'école de foot de Cozes.

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 BORDEAUX STADE 51 26 14 9 3 0 42 22 0 20
2 LIMOGES FC 49 26 13 10 3 0 45 18 0 27
3 ANGLET GENETS 45 26 12 9 5 0 37 21 0 16
4 BORDEAUX GIR. F C 44 26 12 8 6 0 44 30 0 14
5 NIORT 42 26 11 9 6 0 41 25 0 16
6 ANGOULEME CHTE F.C. 40 26 11 7 8 0 39 38 0 1
7 BRESSUIRE FC 35 26 8 11 7 0 24 23 0 1
8 PAU F C 32 26 7 11 8 0 26 31 0 -5
9 AVIRON BAYONNAIS FC 30 26 7 9 10 0 27 28 0 -1
10 LA ROCHE S.Y. 26 26 5 11 10 0 29 44 0 -15
11 LEGE CAPFERRET U.S. 22 26 5 7 14 0 27 43 0 -16
12 LES HERBIERS VENDEE 20 26 3 11 12 0 28 49 0 -21
13 COZES AS 20 26 4 11 11 0 24 42 3 -18
14 MARMANDE FC 20 26 3 11 12 0 23 42 0 -19

AS COZES FOOTBALL

Bienvenue sur le site de l' AS COZES

Le club a été crée en 1920. il est composés de 3 équipes sénior : L'équipe A en CFA2, l'équipe B en 1ère division et l'équipe C en 3ème division.

Venez souvent nous rendre visite, les mises à jour seront fréquentes ! N'hésitez pas à voter sur les différents sondages et à poster des commentaires sur les articles ou sur le forum.

Clin d'oeilBONNE SAISON A TOUS !!!Clin d'oeil  

 

Retrouvez toutes les informations sur le Groupement de Jeunes Estuaire Football sur le site  http://gjestuaire.footeo.com/.

 

Pour les enfants qui joueront au Groupement de Jeunes Estuaire Football rien ne change au niveau de la délivrance des licences.

Consultez la page "Divers"->"Boutique du club"..N'hésitez pas à nous contacter par mail pour toutes commandes ou pour tous renseignements... 

 Lien utile :

office de tourisme de la ville de Cozes