ACTU DH

14 décembre 2009 - 12:20

ROYAN-VAUX - LALEU LA ROCHELLE. Au terme d'arrêts de jeu interminables, le onze d'Ivan Rabar s'impose, profitant in extremis de sa supériorité numérique

Laleu s'offre le derby à la dernière seconde

L'enjeu a d'abord pris le pas sur le jeu, samedi soir, au stade municipal de Royan. Du coup, ce derby n'est pas parti pour rester dans les annales. Et au final, on retiendra surtout la victoire de Laleu-La Rochelle, tout au bout du temps additionnel (90e+7).

La première période est sans relief. Les protagonistes ne se livrent pas et n'ont qu'un seul but : celui de ne pas en prendre. Une éclaircie survient pourtant, sur une envolée du Royannais Yann Chevalier, qui perce la défense rochelaise et tente le lobe sur Renoux, venu à sa rencontre. Le cuir flirte avec la transversale mais manque le cadre (18e). Les visiteurs rochelais, eux, lanceront deux actions, qui avorteront. Par manque de vitesse et de lucidité dans la phase finale (15e et 17e), ils ne feront pas mouche. Après 45 minutes tristounettes, un constat s'impose : les deux équipes se neutralisent et se dirigent vers un 0-0 logique.

Un carton qui change tout

Or, un incident de jeu peut laisser penser le contraire. Il ouvre les hostilités de la seconde mi-temps et change le match : Barranger lutte pour la conquête du ballon ; sur une frappe relâchée par Renoux, il blesse le portier visiteur (47e) et se fait expulser par l'arbitre. Pascal Ferré décide alors de remplacer Lobos par Caramel, au profil plus physique. À 11 contre 10, les Rochelais sentent le bon coup et activent les milieux pour quelques belles offensives... tandis que Royan en profite pour lancer les contres.

Le match vire enfin au derby. Landry apparaît dans le jeu sur une frappe, que Bamgoura sort au prix d'une belle claquette (65e). Noireaud tente sa chance (66e) dans la foulée... sans succès. Renoux doit ensuite assurer dans les buts rochelais, sur une échappée de Caramel, qui tente de le dribbler. C'est chose faite par le portier visiteur, qui gagne le duel (68e).

Corner gagnant

Les actions se font de plus en plus dangereuses de part et d'autre. Ainsi, sur un contre rochelais, Florenceau, lancé, entre dans la surface royannaise. Il frappe, mais Bamgoura intervient avec classe. Puis le jeu se neutralise peu à peu, si bien qu'à la fin du temps réglementaire, le partage des points semble inéluctable.

Il reste sept minutes de temps additionnel, suite à la blessure du portier rochelais. Et voilà qu'à la dernière seconde, l'arbitre met le sifflet à la bouche pour indiquer un ultime corner au bénéfice de La Rochelle.

Onesta place le cuir avec soin et frappe devant le but. La balle passe au-dessus d'une armée de têtes et finit sa course dans les filets de Bamgoura (0-1, 90e + 7). On appelle ça un but « casquette ». Le sort du derby s'est donc joué dans l'ultime seconde de jeu et c'est Laleu-La Rochelle qui tire les marrons du feu sur le plan comptable.

Football Division Honneur (12e journée)

FOOTBALL / Ligue Centre-Ouest

  LIGUGÉ S'ADJUGE LE DERBY (14/12/2009)

La Ligugéenne maintient le SO Châtellerault en situation précaire. Buxerolles cède en fin de partie et Chauvigny remonte deux buts à Lubersac.

Chauvigny : 2
Lubersac : 2

Mi-temps : 0-2.
Buts : pour Chauvigny, Pereira (60e), M. Picard (70e) ; pour Lubersac Teixeira (29e), Ruby (32e).

Chauvigny aux deux visages, très pâlot en première mi-temps, rougi par les efforts et la volonté de révolte en seconde période. Les Limousins monopolisent le ballon dès le début du match, gagnent tous leurs duels devant des Chauvinois spectateurs plus qu'acteurs. Lubersac va faire le break en trois minutes. A la 29e, l'ailier Teixeira récupère une longue touche, entre sans opposition dans les 18 mètres locaux, son tir croisé à ras de terre surprend Rivière masqué par plusieurs défenseurs. A la 32e, suite à une faute de marquage de la défense locale, Ruby, seul au second poteau, envoie de la tête, le ballon au fond des filets. Lubersac impose son jeu et Rivière détourne du bout des doigts, une frappe tendue de Pagnon (35e). Les murs des vestiaires ont dû trembler à la mi-temps et les locaux reprennent le match le mors aux dents. A la 55e, Golfier est à la parade sur un coup franc de M. Picard mais s'incline à la 60e sur une reprise de Perreira (1-2). Les Chauvinois sont lancés. Un nouveau but de Perreira est refusé pour une main involontaire de Poupin (67e). Ce n'est que partie remise. M. Picard égalise 3 minutes tard en plaçant un coup franc sous la barre. Mais la malchance va priver finalement les locaux de la victoire : la reprise de N'Doumou est repoussée par la jambe de son coéquipier Tranchant (81e) et la tête d'Aman, alors que le but était vide, termine sur le poteau (90e).

Ligugé : 3
Châtellerault 1b : 1

Mi-temps : 0-1.
Buts : pour Ligugé, Charbonnier (48e, csc), Clercy (55e), Akallouy (75e) ; pour le SOC, Diakhité (20e).

Les réservistes du SOC ont déçu samedi soir à Ligugé. Certes, leur défaite arrange bien les locaux… mais même les Ligugéens ont concédé qu'ils s'attendaient à une meilleure prestation de leurs prestigieux adversaires. Pas moins de cinq joueurs régulièrement appelés en équipe première figuraient dans le onze de départ. D'ailleurs en début de rencontre, se sont plutôt les Châtelleraudais qui se mettaient en évidence par leur aisance technique. Sur un corner, Diakhité, d'un tir subtilement enroulé au deuxième poteau, surprenait Sansiquet, le gardien local trop avancé (20e). Bazzo, bien décalé, était tout près de doubler la mise, d'un tir croisé. Mais après la pause, Ligugé sortait enfin de sa torpeur. Par un jeu plus alerte, les locaux bousculaient les Socistes et se procuraient des corners. A la 48e, Akallouy en tirait un, de la gauche, bien brossé et puissant. A la lutte avec M'Pando, Charbonnier déviait involontairement de la tête le ballon dans ses propres buts (1-1). Naturellement, Châtellerault tentait de revenir, les Ligugéens, plus volontaires, ne perdaient pas pour autant leur sang-froid. Sur une action bien menée, suivie d'un centre dans la surface, Clercy le buteur faisait un malheur : d'une reprise de volée décroisée à ras de terre, il surprenait Guillaume le gardien visiteur (2-1 55e). Le SOC jouait alors son va-tout, mais en vain. Kanouté, tirait dans les nuages (63e), et Charpentier défenseur central local, sur sa ligne dégageait un ballon chaud (68e). Sansiquet à la parade plus tard mais rien ne voulait sourire aux socistes. Ligugé faisait même définitivement le break (75e), grâce à Akallouy, qui marquait un splendide but sur corner direct ! C'était la soirée des corners, mais pas celle du SOC…

Buxerolles : 0
Limoges : 2

Mi-temps : 0-0.
Buts : Zaitzeff (80e, 90e+3).

Buxerolles manque toujours autant d'efficacité devant le but. Les joueurs de Jean Luc Charrier n'ont pas su contourner le bloc défensif limougeaud. Le jeu se concentre en milieu de terrain mais leurs adversaires vont tout de même se procurer quelques actions. Sans un Liège impérial à deux reprises (12e, 23e), l'addition aurait pu être plus lourde à la mi-temps. La seule occasion dangereuse du match pour les locaux arrive à l'heure de jeu. Une tête de Dechesne sur un centre venu de la gauche oblige le gardien adverse à se détendre. Ensuite, c'est au tour de Chopin, le défenseur central pictave, de dégager un ballon sur sa ligne (70e) : il retarde de quelques minutes l'échéance… En contre, sur un long ballon venant de la défense, Zaitzeff élimine son vis-à-vis et trompe le portier buxerollois d'un lob (80e). Les coéquipiers de Montavit poussent dans les dix dernières minutes. Ils obtiennent un corner de la dernière chance dans les ultimes secondes de la rencontre. Liège et ses partenaires s'agglutinent dans la surface de réparation des visiteurs. Mais, la défense parvient à se dégager rapidement : finalement c'est encore Zaitzeff qui hérite du cuir et signe un doublé juste avant le coup de sifflet final.

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 BORDEAUX STADE 51 26 14 9 3 0 42 22 0 20
2 LIMOGES FC 49 26 13 10 3 0 45 18 0 27
3 ANGLET GENETS 45 26 12 9 5 0 37 21 0 16
4 BORDEAUX GIR. F C 44 26 12 8 6 0 44 30 0 14
5 NIORT 42 26 11 9 6 0 41 25 0 16
6 ANGOULEME CHTE F.C. 40 26 11 7 8 0 39 38 0 1
7 BRESSUIRE FC 35 26 8 11 7 0 24 23 0 1
8 PAU F C 32 26 7 11 8 0 26 31 0 -5
9 AVIRON BAYONNAIS FC 30 26 7 9 10 0 27 28 0 -1
10 LA ROCHE S.Y. 26 26 5 11 10 0 29 44 0 -15
11 LEGE CAPFERRET U.S. 22 26 5 7 14 0 27 43 0 -16
12 LES HERBIERS VENDEE 20 26 3 11 12 0 28 49 0 -21
13 COZES AS 20 26 4 11 11 0 24 42 3 -18
14 MARMANDE FC 20 26 3 11 12 0 23 42 0 -19

AS COZES FOOTBALL

Bienvenue sur le site de l' AS COZES

Le club a été crée en 1920. il est composés de 3 équipes sénior : L'équipe A en CFA2, l'équipe B en 1ère division et l'équipe C en 3ème division.

Venez souvent nous rendre visite, les mises à jour seront fréquentes ! N'hésitez pas à voter sur les différents sondages et à poster des commentaires sur les articles ou sur le forum.

Clin d'oeilBONNE SAISON A TOUS !!!Clin d'oeil  

 

Retrouvez toutes les informations sur le Groupement de Jeunes Estuaire Football sur le site  http://gjestuaire.footeo.com/.

 

Pour les enfants qui joueront au Groupement de Jeunes Estuaire Football rien ne change au niveau de la délivrance des licences.

Consultez la page "Divers"->"Boutique du club"..N'hésitez pas à nous contacter par mail pour toutes commandes ou pour tous renseignements... 

 Lien utile :

office de tourisme de la ville de Cozes